Afrique : Maurel & Prom entre le négatif au Gabon et le positif en Tanzanie

Publié le mercredi 13 septembre 2017, par Rutilance.com

Le junior pétro-gazier Maurel & Prom, présent au Gabon et en Tanzanie, a connu une baisse de 7% des quantités d’huile vendues au Gabon au cours du semestre achevé au 30 juin. Mais en Tanzanie, il a enregistré une hausse de 8% de la production de gaz.

Le groupe pétrolier réclame, globalement, une marge d’excédent brut d’exploitation en progression de 45% de son chiffre d’affaires. C’est ce que révèlent les résultats publiés le 13 septembre. Le résultat opérationnel du groupe a, quant à lui, connu une nette amélioration en s’élevant à 18 millions d’Euros contre un chiffre négatif de 5 millions d’Euros au premier semestre 2016.

Au Gabon, Maurel & Prom se prévaut d’une production d’huile de 19 764 barils par jour en part M&P de 80 %, soit un total de 24 705 b/j opérés. Il s’agit d’un niveau inférieur à la capacité de production des champs, du fait du mouvement de grève qui a perturbé les opérations au premier trimestre 2017, apprend-on. Les incidences se sont poursuivies au deuxième trimestre où, au total, 25 154 barils ont été produits par jour contre 24 139 b/j au premier trimestre et 27 200 b/j actuellement.

En Tanzanie, les quantités de gaz produites se sont élevées à 17,8 Mpc/j en part M&P (48,06 %). La capacité de production de gaz sur le permis de Mnazi Bay s’élève actuellement à environ 80 millions pieds cubes par jour (Mpc/j), pour une production opérée moyenne de l’ordre de 37 Mpc/j à 100 % au premier semestre 2017. Ce niveau de production est dépendant, précise-t-on, de la consommation industrielle de gaz à Dar Es Salam via les demandes effectuées par la compagnie nationale TPDC. En juillet 2017, cette demande a augmenté alors que la production moyenne des deux derniers mois s’établissait à 57 Mpc/j à 100 %.